Mairie de Villiers en Lieu





 




03/07/2024

 
Les urnes ont parlé. Une nouvelle fois, notre village porte le RN en tête des suffrages devant la droite.

Au-delà du choix politique, propre à chacun, il faut remarquer, comme je le signale depuis (trop) longtemps, que la diabolisation des extrêmes ne fonctionne plus. Tant que nous ne débattrons pas sur les idées, tant qu’on ne démontrera pas que ce n’est pas possible, nous laisserons l’autoroute au populisme. D’ailleurs, leur refus de débattre (encore ce jour dans la 1ère de Haute-Marne) démontre bien qu’ils savent.

Enfoncer des portes ouvertes, dire des lapalissades ne constituent pas un programme politique. Et pourtant, force est de constater que cela fonctionne. Avec la complicité involontaire de bien des partis politiques, incapable de se remettre à parler aux gens, préfèrent invoque le barrage républicain. Cependant, leur rhétorique de la haine, de la division et de l'exclusion menace l'unité de notre pays.

Faire barrage ne constitue pas une politique. Faire barrage à quoi, d’ailleurs ? A des partis certes extrémistes mais non interdit. Si on considère que l’extrême gauche ou droite de notre pays existent, que les partis sont autorisés à se présenter, qui sommes nous pour dire de ne pas voter pour eux ?

Vous l’avez compris, je ne suis pas de ces extrêmes. Je n’aime pas le rejet de l’autre, la peur de l’étranger. Je considère qu’une autre voie, aujourd’hui inaudible par manque de leadership est nécessaire. C’est aussi pour cela que je suis avec attention le parcours de Davis Lisnard, président de l’association des maires de France, et maire de Cannes.

J’ai une pensée pour Nicolas Lacroix, qui s’est jeté avec force dans une campagne pour trop difficile. Il est de ceux qui comme moi, sont au service des autres. Bien entendu, on ne peut pas plaire et contenter tout le monde. Nos idées ne sont pas ceux de l’ensemble. Mais force est de reconnaitre son implication, sa dévotion pour la Haute-Marne. Il a aidé, par le fait, énormément notre village, notre département, par ses idées, parfois hors de compétences. Il a fait une campagne intéressante, trop courte pour venir rencontrer tout le monde, dans un contexte national plus que compliqué, tendu par des politiques déconnectés depuis trop d’années.

Il nous faut, nous élus locaux renforcer notre présence et notre action sur le terrain pour écouter, comprendre et répondre aux préoccupations ; défendre inlassablement les valeurs de la République contre toutes les formes de discrimination, de racisme et de xénophobie ; promouvoir une politique de dialogue, d'inclusion et de justice sociale qui réponde aux aspirations de tous.

La colère, le désespoir est palpable. Cette colère ressurgit dans les urnes. « Nous n’avons jamais essayé » est la fameuse phrase, justifiant presque un vote que l’on sait anormal.

Effectivement, cette phrase se justifie la aussi par le fait que peu s’attaquent au fond, préférant la forme et le buzz médiatique, à l’analyse.
Nous allons donc certainement maintenant voir, et essayer.



        
Mairie de Villiers en Lieu
Place de la mairie
52100 Villiers en Lieu
mairie@villiersenlieu.fr

Tout droits réservés. Dir publication & conception : Eric Bonnemains